Un coeur pour Noël Sophie Jomain

Résumé

Je m’appelle Avril et j’ai 18 ans. Je suis née avec un trouble au coeur, un coeur défaillant qui aurait pu me tuer. J’ai été transplantée il y a bientôt deux ans ? Alors, tout a changé. Cette année, je vais fêter mon premier Noël dans les Alpes, chez mon père, dans ce corps que j’ai peur d’abîmer. Dans ce corps que j’ai besoin de réveiller… Je suis morte de trouille, mais les miracles sont faits pour qu’on y croie, pas vrai ? Et j’ai peut-être raison d’y croire, car à peine arrivée, je rencontre Augustin, et tout est chamboulé. Ma vie ne fait que commencer.

Ma note

Une romance jeunesse originale

Lorsque j’ai vu que Sophie Jomain proposait un calendrier de l’avent littéraire sous forme de romance Young Adult, je n’ai pas hésité ! Immédiatement, j’ai précommandé Un coeur pour Noël. Il semblerait que j’ai bien fait, puisque le livre a rapidement été en rupture de stock. Le principe est très original : il s’agit de découper chaque jour le chapitre de ce jour spécifique. 

Alors, je l’admet d’emblée, j’ai été deux fois en retard de plusieurs jours. Le plus long ayant été de 6 jours ! Mais à chaque fois, j’y suis revenue en un claquement de doigt. En moyenne il m’a fallu 10min de lecture par session, et j’ai vraiment apprécié ce temps de découverte quasi quotidien. C’était une dizaine de pages, à chaque fois, et ça m’a convenu ! Je n’ai jamais utilisé Wattpad ou Fyctia mais le principe est le même. Et l’autrice gère très bien les cliffhanger ! Plusieurs fois, j’ai été contente de pouvoir enchaîner grâce à mon retard. 

"Je vois que tu as peur, et la peur est seine tant qu'elle ne se transforme pas en pensées limitantes, dit-il comme s'il lisait dans mes pensées."

Des personnages émouvants

Dès le départ, on a tous les ingrédients pour passer un bon moment : la montagne, puisque ça se passe à Morzine. Donc évidemment de la neige, et pas qu’un peu ! Lorsque je fermais les yeux, je voyais le cadre, c’était très chouette. Mariah Carrey a sa petite référence. Le sapin, les téléfilms de Noël, le chocolat chaud, des mentions de la reine des neige… Fun fact : il avait neigé le 1er décembre en Alsace, c’était donc dans le thème ! Ce qui fait l’histoire, ce sont évidemment les personnages. J’ai bien aimé Avril, mais aussi son amie Eva ! Celle-ci me faisait trop rire, jusqu’à ce que ses défaut ressortent. Mais c’est la force de l’histoire : ils sont tous humains. 

Avril a évidemment sa pathologie physique : ayant eu une transplantation cardiaque, on ressent ses difficultés physiques mais aussi émotionnelles. Le tout sans lourdeur pour autant. Et puis les parents d’Avril sont importants, et à travers eux, Sophie a su me surprendre. Parfois elle me donnait exactement ce que je voulais pour me montrer par la suite que les conséquences peuvent être lourdes à porter. Cela a donné lieu à des conversations très touchants au point de m’émouvoir aux larmes. 

Une romance adorable

Et puis c’est une romance de Noël. Comme c’est dit dans le résumé, Augustin va faire battre son coeur un peu plus vite. Et il est si appréciable ! J’ai adoré ce jeune homme de 22 ans. Au point d’avoir un coup de cœur pour lui ! Il est vraiment trop chou dans son attitude. Avril en a 18, elle. Mais attention, cela reste une romance Young adult, ce n’est pas de la new romance ! Ne vous attendez pas à des scènes intimes. Avril est restée quelque peu bloquée à son 16eme anniversaire lorsque son cœur s’est arrêté, qui sommes-nous pour la juger ? Son évolution psychologique est équilibrée et cohérente, d’ailleurs. 

Quelques petites leçons de morales se disséminent également dans le récit. Notamment sur la charge mentale médicale, le féminisme et sur le consentement. Oui, demander la permission, c’est carrément sexy ! Petit point également sur l’édition : les SMS sont en couleurs, c’est très esthétique ! Je peux donc conclure cette chronique en disant que Un coeur pour Noël est une lecture équilibrée. Sophie nous offre à la fois de l’émotion, de l’amitié, de l’amour. Un cocktail de tout ce qu’il faut en cette période. J’ai vraiment aimé ! J’étais triste de le terminer, tant ce bonbon quotidien m’a fait du bien. J’espère qu’on y aura à nouveau droit, parce qu’Avril a fait battre au moins un coeur pour Noël. Le mien. 

8 commentaires

  1. Comme toi, j’ai passé un chouette moment avec cette romance de l’Avent. Codes du genre respectés, attentes assouvies. Et les quelques pistes de ski…heum, de réflexion sont bien amenées et pertinentes 🙂
    Joyeux Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *